dimanche 1 octobre 2017

Exposition bénéfice à CIRCA


Mon œuvre Les avions fait partie de l'exposition bénéfice 2017 de CIRCA Art Actuel... et a été vendue! L'exposition est en cours jusqu'au 14 octobre 2017 et le catalogue des œuvres est en ligne ici.


mardi 26 septembre 2017

Vernissage CE QUI EXISTE

Quelques images captées par Nélanne Racine lors du vernissage de mon exposition.






Ce qui existe

En cours jusqu'au 5 octobre, bienvenue à tous! Cette exposition est l'aboutissement d'un projet de recherche qui fait suite à l'obtention de l'Atelier-Studio/Ville-Saguenay, un partenariat entre le Centre de production en art actuel TOUTTOUT et Ville Saguenay. Un grand merci à Martin Lavertu, Alexis Bélanger, Laurie Girard et Nélanne Racine, et tous ceux qui m'ont aidé de près ou de loin.



35e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul

J'ai passé tout le mois d'août au Symposium d'art contemporain de Baie-Saint-Paul pour réaliser un projet devant public en duo avec Sara Létourneau.  Nous avons visité tous les cimetières de Charlevoix afin de faire la cueillettes de fleurs de tissu artificielles, envolées de sur les tombes, et créé devant les visiteurs plusieurs courtepointes rendant ainsi hommage aux disparus, au territoire et à la trace du passage. Nous en avons réalisé une quinzaine. Nous avons aussi, en plus d'avoir fait pousser un micro-territoire planté de blé, interpellé les visiteurs pour leur contribution à notre œuvre La mélodie des disparus. Pour cette pièce, nous invitions les gens à écrire à l'encre le nom d'une personne chère maintenant décédée, nous transposions chaque lettre du prénom en une note de musique (à l'aide d'une table de correspondance des lettres de l'alphabet, une partition vierge et un poinçon). Puis, en insérant la partition trouée dans le mécanisme d'une boîte à musique, les gens pouvaient tourner eux-mêmes la manivelle et entendre la mélodie du prénom. Ce fut un mois plein de rencontres, de discutions et d'émotions!









Expo solo à venir - Travail en atelier

En préparation pour mon expo solo au Centre des arts et de la culture de Chicoutimi qui débutera fin août, tout de suite après le Symposium international d'art contemporain de Baie-Saint-Paul avec Sara Létourneau. Plusieurs mois de pliage d'avions de papier, des motifs d'intérieurs d'enveloppes, des collections, des associations poétiques... j'ai trop hâte de m'amuser avec tout ça dans l'espace de la galerie! Voici quelques images d'œuvres en cours de réalisation.












Natures mortes et autres récits suspendus

En janvier 2017, Sara Létourneau et moi commencions l'année par une résidence de création à la Galerie d'art du Cégep de Jonquière, suivie d'une exposition évolutive, vivante, pour un peu de verdure dans la saison morte. Nous avons aussi continué le projet des courtepointes fabriquées à partir de fleurs artificielles de cimetières (envolées au vent, soumises aux intempéries), cette fois-ci en réalisant un motif spécifique pour chaque cimetière. Nous avions ratissé et quadrillé une quinzaine de lieu durant l'automne.












FAC de Saint-Lambert

En octobre 2016, en duo avec Sara Létourneau à la Foire d'art contemporain de Saint-Lambert. Nous avons remporté une des trois mentions Prix du public!

Crédit photo : Jean-Michael Seminaro

Crédit photo : Jean-Michael Seminaro


Crédit photo : Jean-Michael Seminaro

Crédit photo : Jean-Michael Seminaro

Crédit photo : Jean-Michael Seminaro

CONVENTION COLLECTIVE au Centre Bang




Crédit photo : Centre Bang

Crédit photo : Centre Bang




Et une capsule vidéo réalisée par Canopée Média :



POUSSIÈRES et PIXELS à Langage Plus


En septembre 2016, dans le cadre de l'exposition collective POUSSIÈRES et PIXELS de Langage Plus, je présentais mon œuvre Les fenêtres. Cette série de tableaux rend hommage aux réminiscences de la mémoire et à cette familière étrangeté qui émane parfois des albums de photographies familiales. Des moments suspendus dans l'espace, des indices révélés, des coïncidences : des fenêtres sur le passé qui s'installent au présent, créant un rythme propice au silence, au recueillement. Le portrait devient ici une empreinte, un signe isolé, un récit que l’on doit s’imaginer.

Crédit photo : Gabriel Fortin

Crédit photo : Gabriel Fortin

Crédit photo : Gabriel Fortin

Crédit photo : Gabriel Fortin

Crédit photo : Gabriel Fortin

En duo avec Sara Létourneau, nous avons aussi investit la vitrine de Langage Plus avec des éléments de notre corpus Natures mortes et autres manifestations de la vie et de l'artifice.


Crédit photo : Sara Létourneau

Crédit photo : Sara Létourneau

Crédit photo : Sara Létourneau

Crédit photo : Sara Létourneau

Crédit photo : Sara Létourneau

Crédit photo : Gabriel Fortin

Crédit photo : Gabriel Fortin